Asinus mysteria portans

 

 

Page 5

 

Je suis le serviteur du premier temple

Au nom du Père

 

Je suis le serviteur du deuxième temple

Au nom du Fils

 

Je suis le serviteur du troisième temple

Au nom du Saint Esprit

 

le trois fois manifesté

(ou le trois fois grand)

AMEN

Hotep

Offrande et sacrifice

Offrir sa vie en sacrifice

 


 

Le 11 décembre 2012

 

« Tout ce qui est en haut est comme tout ce qui est en bas ; Et tout ce qui est en bas est comme tout ce qui est en haut… Le corps et l’esprit ne font qu’UN »

 

 Tout ce qui est en bas, est comme tout ce qui est en haut

« Tout est rencontre, union, fusion, création, fécondité, et vie. Aussi bien pour la création de l’Univers, que pour la création de la vie dans son ensemble »

 


Voilà ce que j’avais reçu

 

les communautés Esséniennes constitué de plusieurs familles, étaient les héritiers

 d’une ancienne Loi… un ancien culte, dont le culte d’Akhenaton… Celui de Moïse et

 des tables de la LOI

ce qu'il a dit aussi

Les sept jarres de Jéricho

parlait-il des jarres retrouvé proche de Qumram ?, à vrai dire je ne sais pas 

 


 

Le trois fois manifesté

Une première fois par le Père (Je suis celui qui Suis)
Une deuxième fois par le fils (Qui m’a vue, à vue le Père)
Une troisième fois par le souffle (Je suis l’Amour, le souffle de mon Père)

Esprit-Matière-Amour’

666 est le chiffre de la bête (le chiffre de l'homme) qui refuse l' Amour du Père et du fils... 'le Saint Esprit'

LE SOUFFLE

 

Dominique ne peut détruire le temple familiale voulu par moi, car je suis l’expression de son Amour

Le Père ‘le créateur’, c’est ‘l’AMOUR’ l’Amour de Dieu, son souffle divin

ce qu'IL ma dit

le mardi 13 décembre 2011

Au début était le souffle, et le souffle était avec Dieu

une spirale qui tourne autour de son soleil

les vents cosmiques

Tout est énergie, résonance et vibration, mais on ne peu oublier que cette énergie ce déplace aux grés des vents solaires

et le souffle était DIEU

en Lui était la Vie

et la vie était la lumière des hommes  

L’Amour c’est DIEU… ‘DIEU dans son essence’ 

Il n’eu pas d’autres vérité que c’elle-ci

Nous sommes les enfants nés de la pensée créatrice de la force de son souffle !

"Je suis l’Amour, le souffle de mon Père… Krist-All"

 

‘Aimez vous les uns les autres, comme je vous ai aimé’ (Jean 13,34)

 



(24 janvier 2012)

Aussi le consolateur ne vient pas pour diviser, mais pour réconcilier

Le cavalier blanc :   "car il a vaincue"
Le cavalier rouge :  "car il convaincra le monde en ce qui concerne le péché"
Le cavalier noir :    "car il convaincra le monde en ce qui concerne la justice"
Le cavalier vert :    "car il convaincra le monde en ce qui concerne le jugement"

 

Je vous ai dit ces choses, afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites. Je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous.
Maintenant je m’en vais vers celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande: Où vas-tu?
Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.
Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé ( Jean)

(Ap 6:1-8) Et ma vision se poursuivit. Lorsque l’Agneau ouvrit le premier des sept sceaux, j’entendis le premier des quatre Vivants crier comme d’une voix de tonnerre : « Viens ! » {2} Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval blanc ; celui qui le montait tenait un arc ; on lui donna une couronne et il partit en vainqueur, et pour vaincre encore.

{3}Lorsqu’il ouvrit le deuxième sceau, j’entendis le deuxième Vivant crier ; « Viens ! » {4} Alors surgit un autre cheval, rouge-feu ; celui qui le montait, on lui donna de bannir la paix hors de la terre, et de faire que l’on s’entr’égorgeât ; on lui donna une grande épée.

{5}Lorsqu’il ouvrit le troisième sceau, j’entendis le troisième Vivant crier : « Viens ! » Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval noir ; celui qui le montait tenait à la main une balance, {6} et j’entendis comme une voix, du milieu des quatre Vivants, qui disait : « Un litre de blé pour un denier, trois litres d’orge pour un denier ! Quant à l’huile et au vin, ne les gâche pas ! »

{7}Lorsqu’il ouvrit le quatrième sceau, j’entendis le cri du quatrième Vivant : « Viens ! » {8} Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval verdâtre ; celui qui le montait, on le nomme : la Mort ; et l’Hadès le suivait. Alors, on leur donna pouvoir sur le quart de la terre, pour exterminer par l’épée, par la faim, par la peste, et par les fauves de la terres.


 

Janvier 2012

la marque de la Bête

Le front, car il est le siège de son ego ; et la main droite, car elle porte la lance de son bourreau

"César"

Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui ne se prosterneraient pas devant l'image de la bête fussent tués. Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front (Apocalypse Ch13 Versets 15 à 16)

Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au–dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui–même Dieu. (2 Thessaloniciens 2.3,4)

 (jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui–même Dieu)

Jusqu’à prendre sa couronne

     

 

« Du trône s'échappaient des éclairs, des voix et des coups de tonnerre » ; sept torches ardentes devant le trône étaient les Sept Esprits de Dieu (et je vis un homme au milieu de sept chandelier d’or)

Qui dirige le monde aujourd’hui, qui à l’emprise sur la société, quel est son nom ! Pouvoir et emprise sur le monde.

"le grand séducteur"

‘Il faut laisser à César ce qui appartient à César, et laisser à Dieu ce qui appartient à Dieu’

.........................

Pourquoi je considère Zeus comme étant l'être assis sur le trône dans l’apocalypse de Jean.

(Je fus aussitôt ravi en extase : voici qu'au ciel un trône était disposé, sur lequel siégeait un Être qui avait l'aspect de la pierre de jaspe et de sardoine... Appoc.)

mon premier souvenir remonte dans une réminiscence du passé à la page cinq de mon site « Je me trouve face à un homme d’âge mûr qui me guide et me conseille, et ce trouve à mes coté une femme. Comme elle, je porte une longue tunique blanche serrée à la taille »… (Vers un passé sans âge)

Si j’ai pris l’exemple de Zeus pour parler de l’Éternel « écoute Israël ce que l’éternel a à te dire » c’est pour parler de celui qui ce manifeste parfois à travers moi, et qui est en rapport avec l’apocalypse de Jean. Je pourrais dire aussi « Amon/Aton » en référence à ce que j’ai reçus, ou tout simplement « Père ». « Celui qui Est, est présent dans le cœur de chacun d’entre nous »

« Il est un souffle, il est un corps, il est un esprit » Pour moi cela ne fait aucun doute, car nous avons été crée à son image. Alors pourquoi douterai-je de son apparence ? Il me serait difficile de vous donner un exemple concret, car il n’existe aucune image qui ne soit assez fidèle. Si je veux prendre un exemple ce rapprochant le plus, je pourrais dire « c’est un mélange de Moïse et de Zeus » Surtout si je me réfère à sa chevelure et sa barbe magnifiquement bouclé « la sagesse à l’état pur » Ne croyez pas que son visage soit apparenté à un vieux monsieur ridé, car il a les traient d’une homme d’une beauté éternelle.
A t-il eu un dialogue entre Lui et moi pendant cette rencontre « ravis en esprit comme dirai Jean) et bien je dirai « Oui »

Quelque mot simplement « une réponse à une question posé »

Bénis soient l'Égypte « mon peuple », l'Assyrie « l’oeuvre de mes mains », Israël « mon héritage » (Esaïe)

En ce même temps, il y aura une route d'Égypte en Assyrie: Les Assyriens iront en Égypte, et les Égyptiens en Assyrie, Et les Égyptiens avec les Assyriens serviront l'Éternel... (Esaïe)

la notion de Dieu

Quand j’ai vécue mon expérience de 2010, j’ai ressenti sa force par son amour infinie « sa miséricorde » et en même temps j’ai vue et senti la douceur de son spectre royale « sa lumière » (l’astre du jour, le matin de ma mort initiatique, ainsi que les jours qui on suivi)
Quand une personne vie une expérience de mort éminente, son témoignage n’est il pas sensiblement le même (la lumière et cette sensation de baigné dans un amour infini)
C’est bien de cela dont il s’agit… « L’Amour est l’essence même de la vie, et la lumière le chemin qui mène à sa source… à Dieu ! »
(Au début était le souffle ; et le souffle était avec Dieu ; et le souffle était Dieu ; il était au commencement avec Dieu) … « Une spirale qui tourne autour de son soleil »
Si j’associe la force au souffle « Dieu ouvre la voie à Moïse par la force de son souffle ; Il lui montre le chemin qui mène son peuple vers la terre promise… la nouvelle Jérusalem » Oui, voilà le véritable chemin de l’exile, la traversé du désert de chacun d’entre nous. Alors quand est-il de l’Éternel, de ce Père qui s’exprime à travers les âges. Quand est-il de son fils unique « le Krist … Alléluia ! »

Lui rendre allégeance « Semper Fidelis »

 


 

Apokálupsis

 

Le jour du dernier jour, nous redeviendrons des ‘Adam et Ève’ dépouillé de tout

 jusque dans notre propre chair

 

 

Nus face à nous même

 

 

D’un coté le cœur, et de l’autre la plume

 


 

La puissance de son souffle

 

 

Oui, c’est une grande puissance, une puissance « d’Amour et de miséricorde » Mais aussi « d’autorité et de sagesse »

Ce qui fait sa puissance, c’est la force de son souffle, ou plus exactement « Ce qui lui donne toute sa puissance, c’est la force de son souffle » Aussi je dirai « on reconnaît sont autorité, quand le Père se manifeste par la puissance de son souffle »

Quand je dis « c’est un souffle qui me viens de l’intérieur » on doit bien comprendre que ce n’est pas simplement de l’air que je partage. Si je dis «Amour-Matière-Esprit » = Âme… il n’y a pas de mot âme en hébreu. Il est Remplacé par « NéPhèSch » qui veut dire ‘Souffle vital’... Quand Il m’a dit « souffle sur la nourriture avant de la recevoir » ce n’est pas seulement pour la bénir de la nature de l’esprit saint, mais aussi pour en accueillir l’âme de sa création.

Si je devais choisir en trois mot la nature intime de celui qui vie en moi, et dont je suis le serviteur… je choisirai l’Astre du jour ou « L’étoile du berger »

Il est Amour, un vent solaire « un souffle omnipotent »
Il est Matière, un brasier étincelant « un corps omniprésent »
Il est Esprit, un savoir universel « un verbe omniscient »

Il est une ÂME


 

Apollonios de Tyane

 

sur un forum en 2006

(Parmi les travaux qui furent ainsi sauvés des flammes de la Bibliothèque d'Alexandrie, celui qui a créé la discussion la plus répandue et de longues haleines fut La vie d'Apollonios de Tyane, écrite par Flavius Philostrate)

 réponse de celui qui est à mes cotés:

« Oui, mais malheureusement le moins fiable, car celui qui apportait une vision plus juste et plus précise de ce grand thaumaturge était Hiérocles. La sépulture d’Apollonius contient toute l’histoire de sa vie, écrits de sa propre main. Un jour viendra ou cette vérité ressortira d’un monticule de sable »

voici des tumulus Royaux (tombes) ... ici Le Mont Argée ou le Nemrud Dag, avec ses statues de pierre faisant presque huit mètre de haut ( aujourd'hui effondré) par des séismes