Asinus mysteria portans

 

Domi et Krist-All

 

Garder bien à l'esprit que je suis qu'un âne, un serviteur du Père, je ne fais que partager ce que je reçois

(Dominique )

Un Guru est fait pour séduire, un âne est fait pour servir; c'est une bête de sommes

Krist-All

 

Photo prise de la Mère du Krist au Mont Dol

(Île et vilaine)

Ce que j'ai reçus au moment de prendre la Photo

Le fruit que j'ai engendré c'est le soleil !

 

 

Le jour ou tout a commencé

 

Quand j’ai reçus le premier symbole, c’était à la suite d’une méditation dans le petit bus de transport pour handicapé ( STH). J’en était le chauffeur à l’époque. C’était au début des années 1990, bien après mes sorties hors du corps. A cette époque il y avait déjà des présences à mes cotés, et surtout une en particulier.

Voici le croquis que j’ai reçu, qui deviendra ma première source d'inspiration et de prière. Les bras croisé sur ma poitrine.

Je suis le lien qui uni :

Mon Père et ma Mère

Le Ciel et la Terre

Le Feu et l'Eau

L'Esprit et la Matière

Le Masculin et le Féminin

 

Le Fils de la chambre nuptiale, c'est de l'eau, du feu et de la lumière

 

Je suis l'Amour, le souffle de mon Père, et l'eau de vie de ma Mère

AMEN

Par la suite, j'ai reçus l'importance de ceci « Les sept manifestations de l'amour accomplies » La septième étant l’accomplissement des six autres, mais je ne le savais pas encore à cette époque. Elles prendront place dans mes prières de chaque jours, pour faire en sorte qu'elles s'accomplissent dans mon comportement de tous les jours.

Père Mère

aidés moi à être

Humilité et simplicité

Pardon et tolérance

Amour et compassion

Amen

 

Puis viendra

Le soir du rendez vous

C'était dans les années 1990, quelques temps après avoir reçus l'étoile

 

L' invitation

 

trois sur ma gauche, et trois sur ma droite

Le chemin qui mène au Père, est un long voyage à travers le désert, ou les chutes sont nombreuses... Il te faudra simplement un bâton taillé d’humilité et de simplicité ; d’un pagne brodé de tolérance et de pardon ; et d’un peu d’eau et de pain pétrie dans l’Amour et la compassion... Alors, quand viendra le jour du rendez vous, ou les six anges feront face à l’autel sacré de ton cœur… tu recevras le joyau éternel

 

 

'La prière est pour moi

ce moment de communion et de partage dans l’intimité de mon cœur'

'La lumière c’est l’Amour qui émane de notre cœur, l’essence de notre propre soi'

Le jour ou tout à commencé

Ce sont les pétales de notre cœur qui s’ouvrent à l’Amour… l’éveil en est l’aboutissement…  Quand le cœur fait face au soleil (le calice) il se passe alors quelque chose de particulier… je ne parle pas d’une prise de conscience, mais d’une véritable rencontre :

Un rendez-vous

Une rencontre avec SOI

Jusqu’ici je voulais m’abstenir d’en parler, car cela passe par un coté égotique, aussi je m’en excuse auprès de vous… je ne suis même pas certain que cela soit nécessaire, car je pense que ce genre de témoignage éloigne les âmes plus qu’il ne les rapprochent.

Je devais avoir une trentaine d'années, et à cette époque je méditais une à deux fois par jour, parfois plus…  je ressentais le besoin de me retirer très souvent dans la nature, ou alors assis sur mon lit avant de me coucher… mon épouse y était habituer, elle dormait souvent à mes cotés pendant mes méditations. D’ailleurs, elle ne pouvait me toucher parfois, tant la température de mon corps était élevée.

Je restais de longue minutes dans le noir, ou il y avait un mélange de prières et de recueillements… Je parlais beaucoup à mon père (je veux dire à notre Père céleste). Un soir, après une méditation, sont apparus devant moi six êtres lumineux qui descendais du plafond… trois sur ma gauche et trois sur ma droite. Sur le moment, mon cœur s'est mis à battre à tout allure, puis comme par enchantement, je me suis retrouvé dans un état d’une formidable sérénité. Les six êtres lumineux ou torches vivantes mais d'une luminosité apaisantes, étaient là, face à moi, à un mètre du sol et immobile.

C’est ensuite que tout à commencé... Les uns après les autres, ils se sont avancés vers moi, de la gauche puis de la droite, un par un, de l’extérieur vers l’intérieur (c'est très important) j'en ai pris conscience que des années plus tard… ainsi de suite, et (comment dire) pénétrèrent en moi. là aussi un par un... de la gauche puis de la droite (ainsi de suite) pour m'investir totalement.

Un amour à en couper le souffle me traversa de part en part à chaque pénétration, un instant magique, un souvenir inoubliable… A la fin, nous ne formions plus qu’UN 

Je suis resté un long moment sans bouger, pour apprécier cet instant. Vous comprendrez maintenant pourquoi je vous parle tant du chandelier à 7 branches de moïse. A cette époque je n’avais pas fait le rapprochement, et surtout, je ne m’intéressais guère à la bible ni aux écritures. Je l’ai su que bien plus tard.

Je vous ai dévoilé un peu de mon intimité, un moment important de ma vie. Comme je le dis souvent « Je ne m'inspire pas des écritures, ce sont les écritures qui interviennent à travers moi »
Sachez, que je suis restez moi-même, enfin je l'espère de tout mon coeur. C'est-à-dire un homme ordinaire… Je ne suis pas un intellectuel, d'ailleurs sa ce voit d'après mes nombreuses fautes d'orthographes; car je ne suis pas très instruit. Mon quotidien était le respect de ma mère, un balayeur de rue aujourd'hui à la retraite depuis juillet 2017. Oui, c'est depuis ce Lundi 10 Septembre 2018, que je suis venu mettre un petit rafraîchissement à ce texte.

Ce que j'ai partagé avec vous pendant toutes ses années, est de la connaissance inspirée et spontanée... Je dirai que c'est vraiment le terme exacte; du moins celui qui se rapproche le plus de la réalité. C'est pour cette raison que je dis toujours « C'est un souffle qui me vient de l'intérieur » un souffle qui me vient du cœur. Aujourd'hui, le 10 Septembre 2018, je me sens bien seul depuis que Krist-All m'a dit un jour « Je viens de l'Éther et il faut que je retourne à l'Éther »

Un jour Krist-All à dit ceci : Seule l'eau de vie est importante, et non celui qui la porte... Un nom est éphémère, il est un mirage en plein désert pour celui qui ce complait de le porter. Il n'est que le reflet de l’ego. Un nom n’est rien, il n’y à pas d’hommes ni de femmes illustres, il n’y à que des âmes qui s’éveillent à la partie Kristique de leur 'Être.

Voilà comment s'allume le buisson ardent

 

 

« Il porte en lui les sept esprits de Dieu »

 

 

Le soir de la rencontre, quand j’ai reçus la menora après ma méditation (le chandelier à sept branches) j’ai d’abord pensé à la visite de frères de lumière. A cette époque je ne connaissais rien de la menora et encore moins tout ce qui touche à la bible. Regardez bien la façon dont j’ai reçus mes invités :


Ils descendent du plafond un par un de gauche à droite et de l’extérieur vers l’intérieur, et ensuite viennent à ma rencontre toujours de la même manière.


1 3 5 * 6 4 2

 Au début était le souffle, et le souffle était avec Dieu

Une spirale qui tourne autour de son soleil

l’agneau immolé porte en lui les sept Archanges des sept églises (sept étoiles et sept chandeliers d'or) l’agneau fait face à la Menora avant de la recevoir, éclairé par celui-ci « Je vis sept chandeliers d'or, et au milieu des chandeliers quelqu'un qui ressemblait à un fils d’homme » (appoc..). La Menora est le symbole du Krist annoncé par Moïse en provenance de l’Éternel. « Va exécute selon le plant de l’éternel » Maintenant qu’es-ce qui fait face à la menora sous la tente de Moïse à coté des douze pains de propositions (pour douze disciples) et à coté de l’autel des parfums (Mystère)

 

Je dirai que dans les douze disciples, il faut y voir les douze tribus d’Israël  « Les douze pains qui ce trouve face à la menora et qui doivent être placé en ordre devant le Seigneur » et que Marie Madeleine pourrait représenter l’autel des parfums qui ce trouve au coté du seigneur.

 

Un voile, et derrière ce voile le saint des saints de la chambre nuptiale prêt à recevoir l’Arche d’alliance. Un voile qui ce déchire de haut en bas et de bas en haut  (pas simplement le haut, ni simplement le bas)

les 7 Archanges correspondent à ceci « Puis je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des anciens, un agneau debout comme offert en sacrifice. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. (Apocalypse 5:6) »

 

 
 

Pendant mon expérience des dix jours (transfiguration, comme il me l’a dit) j’ai vécus cette scène de l’agneau attaché ou crucifier, je ne sais    pas, tous ce que je me souviens, c’est que je me trouvait dans le corps de ce personnage, et j’ai vue un homme en armure avancé vers moi et me planté la lame de sa lance sur le coté de ma gorge (coté cœur) ensuite je pouvais sentir le sang bouillonnée et sortir de ma gorge jusqu’à mon dernier souffle »

« L’invitation est quelque chose que l’on reçoit »

( passage d'une réponse sur le forum spirit-partage)

je ne me considère pas comme étant médium, mais plutôt comme étant un homme ordinaire venu d’un monde extraordinaire. Si je suis intervenu sur le sujet, c’était pour expliquer l’inspiration telle que je la reçois depuis une rencontre un soir lors d’une méditation. Je suis bien conscient que je porte en moi des facultés qui remonte bien avant ma naissance et qui ce sont imposer à moi comme une évidence « il devait en être ainsi »
Je ne sais pas si je peux témoigner à la place d’un médium, je peux simplement partager ce que je sais de mon vécue. L’invitation n’est pas fatigante, car il faut être prêt pour la recevoir. Il faut que le corps et l’esprit soit en harmonie. Il faut qu’ils aient retrouvé l’unité. Sans cette unité, l’invitation ne peut ce concevoir « mon Père et moi sommes un et un seul »
Donc ce n’est pas fatiguant, mais merveilleusement troublant pour l’enfant qui retrouve son Père. J’ai appris une chose "c’est le mental qui répond quand on recherche la réponse". Aussi, celui qui est à mes cotés ma conseillé de ne jamais rien demander, mais simplement écouter dans la confiance. Nous recevons ce que nous sommes apte à comprendre. Je peux avoir des intuitions personnelles, mais elles ne resteront que des intuitions personnelles. Quand l’inspiration arrive, on n’a pas le temps de penser « on sait spontanément » La confiance permet de ne pas ce déconnecter (cela est naturel avec le temps) si une incompréhension intervient au milieu d’une phrase, il faut laisser faire et avoir confiance. La confiance est la clé de la foi, la clé de la relation avec Soi et avec Dieu « Il vit de la présence de l'esprit saint, mais ne ce considère pas comme l'esprit saint »

Domi

Reçus le 13 Septembre 2017 au réveil

 

Ordre d'allumage

1 3 5 * 6 4 2

 

L’union : humain divin

 

 

« Alors viendra vers les hommes le Fils du grand Dieu, revêtu de chair, pareil aux mortels sur terre; ayant quatre voyelles, la consonne en lui est doublée. Mais je veux te dire le nombre entier: huit unités, autant de dizaines en outre, et huit centaines, voilà ce qu'aux amis de l'incrédulité, aux hommes, le Nom révélera; mais toi, dans l'esprit, pense bien à l'immortel et très haut Fils de Dieu, au Christ »

 

 


 

La suite vous la connaissez, c'était en Juin 2010

Tu leurs diras

C'est un souffle qui me vient de l'intérieur

 

 

Domi

 

« Jésus prêchait la circoncision du cœur »

« Ouvrir son cœur à l’Amour »

Ce qu'Il m'a dit :

« Mon Père sonde les reins et les coeurs

C'est à dire

Le labeur et la dévotion

Il faut mettre son coeur à l'ouvrage

Aimez vous les uns les autres

L'humilité et la simplicité, le pardon et la tolérance, l'amour et la compassion

nous apportent la sagesse

Ce sont les sept clés qui mènent au royaume des cieux

 

 

D’après ce que j’ai reçus, chaque clé est une :

« Manifestation de l’Amour accomplie »

Sept qualité primordiale qui ouvre les portes de l’illumination

La rencontre vers SOI

Avant de recevoir le Krist, il faut d'abord atteindre le Bouddha

L'état de sagesse

 

 

 

 


Le coeur est mon seul guide, et l'amour en est la clé

Domi

Revenir à l'accueil