Asinus mysteria portans

 

 

Vers un passé sans âges

 

ADAM et ÈVE

émergence du passé

 

Cette expérience très particulière, est celle qui m’a le plus bouleversé, car elle fut une émergence du passé. Je me suis retrouvé dans le corps d’un homme, humain en apparence, mais ne se trouvant pas sur terre (je pense à la lune ?) Je me trouve face à un homme d’âge mûr qui me guide et me conseille, et ce trouve à mes coté une femme. Comme elle, je porte une longue tunique blanche serrée à la taille, et on écoute avec intérêt les conseils du vieil homme. Cette jeune femme porte de longs cheveux bruns qui reposent sur ses épaules, et la beauté de son visage trouble mon attention. Comme moi, elle regarde attentivement ce grand frère qui, par des gestes mélodieux, mène nos yeux vers la voûte céleste. Une planète qui me paraît familière, semble évoquer pour lui, une attention particulière. Cette sphère très proche, dévoile toute sa beauté. Je réalise en peu de temps, que ma compagne et moi allions en prendre la direction. Quelque seconde plus tard, je lui ai pris la main, et nos pieds quittèrent le sol pour se diriger vers cette planète (la terre)

Arrivée sur les lieux, je survolais maintenant un océan bordé de falaises et de sables fins. Longeant le rivage, j’aperçois au bout d’un moment sur une longue paroi rocheuse, plusieurs cavités naturelles qui laissaient prévoir un lieu habité. Arrivé à proximité, je pouvais remarquer de-ci, de-là des petits groupes assemblés sur la plage. Maintenant à leur coté, se trouvaient face à moi des êtres au physique imposant et trapu, des homos sapiens vêtus de peau de bête en lambeaux, au visage rude et aux membres virils. Ma présence parmi eux paraissait inaperçue, car il n’y avait aucune réaction de leur part. Il devait y avoir des familles entières qui vivaient apparemment dans ces cavités en bordure de plage, et cela sur plusieurs mètres de haut. Je restais là un long moment à les étudier, ainsi que c’elle qui me tenait compagnie et qui se trouve un peu plus loin, occupée avec un autre groupe.

Attentif à leur comportement, je me souviens que deux d’entre eux se mirent à poursuivre un des leurs qui paraissait être de sexe féminin. Elle était paniquée et apeurée ; mais je ne pouvais intervenir, et cela me faisait beaucoup de peine. Ensuite nous avons quitté la plage et tout c’est brouillé. Une voix douce résonna en moi à cet instant, qui m’expliqua que notre venue auprès d’eux, consistait à sensibiliser certaines de leurs pensées, afin de les guider dans leurs évolutions ; sans pour autant intervenir directement. Cela faisait parti de l’évolution logique des races, et contribuait à l’amour du plan divin.

Autre chose aussi, j’ai remarqué avant de partir, que vers l’intérieur des terres, le peu que j’ai pu apercevoir, donnait l’impression d’une végétation pauvre et défraîchie. La terre était très proche de l’endroit où je me trouvais. j’ai toujours ressenti que nous étions sur la lune. Es-ce dire qu’elle était en quelque sorte une soeur jumelle ? je ne peux l’affirmer, mais si je me trouvai sur la lune, la terre me paraissait très proche par rapport à aujourd'hui. 

Un Archange ne chute pas par orgueil, mais par amour… il faut bien comprendre le sens du mot chute « c’est prendre chair tout simplement »

Dominique

 

« Il est difficile à une pierre de voir le soleil, comme il est difficile au soleil d’aimer une pierre, aussi s’est sur cette pierre que j’ai choisi de venir dans le monde. Pour y bâtir mon église… mon temple familial »

 

 

 

Revenir à l'accueil